Les 3 avantages d’une collaboration entre les sous-traitants industriels américains et canadiens.

Le Canada est, par sa proximité géographique, le partenaire naturel des États-Unis, et ce, même si beaucoup d’experts disaient il y a quelques années que l’avenir des États-Unis était en Chine. Certains d’entre eux préconisaient même une délocalisation totale de l’activité manufacturière vers la Chine pour une réduction des coûts de production, et du déficit commercial. Malgré cela, on constate aujourd’hui que le volume des échanges entre les entreprises manufacturières des deux côtés de la frontière ne cesse de croître, offrant ainsi diverses opportunités, surtout pour les manufacturiers américains, et leurs sous-traitants. Voici pourquoi en 3 points:

1- La faiblesse du dollar canadien.

Le Canada étant un important producteur d’énergie, la chute des cours pétroliers exerce une pression sur le dollar canadien, en le tirant de plus-en-plus vers le bas. Évidemment, ceci fait des gagnants et des perdants. Elle désavantage les importateurs canadiens comme les détaillants et grossistes, mais donne l’avantage aux sous-traitants américains et canadiens, en permettant d’une part, de faire profiter les premiers de l’expertise canadienne à des prix très compétitifs, et d’autre part, aux deuxièmes de tirer profit de cette forte demande de biens, et de tout le dynamisme du secteur industriel américain.

 

2- La renaissance de l’industrie manufacturière

américaine.
Après avoir passé dix ans à s’adapter au choc de l’entrée de la Chine dans l’Organisation mondiale du commerce (en 2001), et à se relever de la récession de 2008, le secteur manufacturier américain connaît une robuste reprise. Celle-ci est stimulée par la baisse des coûts d’approvisionnement pétrolier et gazier, la hausse des salaires en Chine, et également par la multitude de partenariats tissés entre les entreprises américaines et canadiennes. D’ailleurs, ces partenariats offrent aux manufacturiers américains, ainsi qu’à leurs sous-traitants l’avantage de profiter d’une expertise et d’un savoir-faire canadiens précis, pour suivre le rythme des avancées technologiques, tout en restant très compétitifs. C’est donc pour cela que beaucoup de manufacturiers américains, et même leurs sous-traitants confient une partie de leurs opérations à des sous-traitants canadiens afin de mener à bien la totalité des commandes, surtout en période de surcharge.

 

3- Le tissu industriel canadien.

Le Canada figure parmi les pays possédant le plus de sous-traitants industriels à l’échelle mondiale. De ce fait, les manufacturiers américains et leurs sous-traitants peuvent tirer profit d’une chaîne de valeur solide présentant des points forts dans un vaste éventail de secteurs verticaux. Parmi eux, la transformation des métaux, le découpage, la peinture, l’automatisation, les machines pour l’extraction des ressources minières, et les machines de production agroalimentaire. Aussi, les entreprises américaines et canadiennes partagent plusieurs choses en commun, dont la culture d’entreprise, le niveau des pratiques d’affaires, ainsi que la perception de certains paramètres tels que la qualité.

Qui est le Groupe Hyperforme ?

Le Groupe Hyperforme est un regroupement spécialisé dans l’accompagnement stratégique des entreprises manufacturières, avec une offre complète en sous-traitance industrielle, et ce grâce à un vaste réseau de sous-traitants au Québec, au Canada, et à l’international, tous reconnus comme leaders dans leurs domaines respectifs. Le Groupe Hyperforme met également à la disposition de ses collaborateurs toute son expertise en développement des affaires à l’international, afin de mettre en valeur leurs activités, et de leur garantir des ententes commerciales des plus profitables.

Communiquez avec le Groupe Hyperforme pour une évaluation gratuite de votre projet, sans aucun engagement de votre part.

Pour lire d’autres articles, cliquez ici.